Martinet noir

Apus apus (Linnaeus, 1758)


  • 6
    observations

  • 3
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    2016

  • Dernière observation
    2020
Alvarez Irene - Didillon Joel - Hyerard Anne - Van Velzen Simone

Informations sur l'espèce

Le martinet noir fait partie de la famille des apodiformes, oiseaux qui ont la particularité d'avoir des pattes très courtes. Son corps trapu et ses ailes étroites et longues en forme de faux permettent de le distinguer des hirondelles, plus petites. Son cousin, le martinet à ventre blanc, est plus grand et présente une gorge et un ventre blancs. Source : Parc national des Ecrins
Migrateur, c'est l'un des derniers à arriver dans les Ecrins (fin avril - début mai) et l'un des premiers à partir (mi-août). Il arrive même régulièrement que les parents débutent leur migration alors que les jeunes n'ont pas encore quitté le nid ! Sexuellement mature à partir de l'âge de 3 ans, il passe les premières années de sa vie sans jamais atterrir ! Les adultes ne se posent que 2 mois par an lors de la reproduction. Les nids se trouvent dans tout type d'anfractuosité, naturelle ou artificielle ; il apprécie les villes de basse et moyenne altitude où il chasse de multiples insectes volants à très grande vitesse. Source : Parc national des Ecrins
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Falaises de basse et moyenne altitudes | Haies et talus | Lacs et mares | Lisières et clairières | Parcs et jardins | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Reposoirs des troupeaux domestiques | Ripisylves | Rives de sable et galets | Rivières et torrents | Sols des milieux ouverts | Vergers et vignes
Eurasiatique
Cypselus apus | Hirundo apus Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles