Hermine

Mustela erminea Linnaeus, 1758


  • 7
    observations

  • 1
    commune

  • 5
    observateurs

  • Première observation
    2015

  • Dernière observation
    2019
Cretieneau Maud - Delestrade Anne - Goulmy Sandrine - Lechocard Toto - Pautre Marie Claude

Informations sur l'espèce

L’hermine est un petit mustélidé tout comme la belette dont elle se différencie par un bout de queue toujours noir. Le corps est allongé et svelte. Le pelage d’été, brun dessus et blanc crème dessous, devient blanc pur en hiver. Associée aux milieux ouverts, elle habite aussi les landes, marais, bocages et forêts claires. Chasseresse agile, elle prédate les petits rongeurs, certains oiseaux nichant au sol, opportunément levrauts et lapereaux. Source : Parc national des Ecrins
Introduite par Pierre 1er de Bretagne dans son blason familial au XIIIe siècle, l’hermine est aujourd’hui le symbole de la Bretagne. Elle se retrouve dans les armoiries de nombreuses villes comme Vannes ou Rennes, le plus souvent sous forme de moucheture qui symbolise l’animal. Elle est l’image de la pureté et de la loyauté. Source : Parc national des Ecrins
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Champs labourés | Clapiers d'épierrement | Combes à neige | Eboulis | Forêts d'altitude et zone de combat | Fourrés de saules et d'aulnes | Friches et broussailles | Haies et talus | Landes montagnardes et subalpines | Landines de haute altitude | Lisières et clairières | Mélèzins | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Reposoirs des troupeaux domestiques | Rochers embroussaillés | Sols des milieux ouverts | Vergers et vignes
Circum-boréale
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles