Lièvre variable

Lepus timidus Linnaeus, 1758


  • 38
    observations

  • 5
    communes

  • 6
    observateurs

  • Première observation
    2016

  • Dernière observation
    2020
Alvarez Irene - Carlson Brad - Delestrade Anne - Dunand Xavier - Gerardi Hillary - Michou Laurence

Informations sur l'espèce

Le lièvre variable ou blanchon est un lagomorphe plus petit, plus rond, aux oreilles plus courtes que le lièvre d'Europe. En été, son pelage est brun avec le bout des oreilles noir mais contrairement au lièvre d'Europe il n'a pas la queue noire. A l'automne, la mue commence jusqu'à ce qu'il soit complètement blanc ne gardant que le noir aux oreilles. On le trouve de 1 200 m à 3 000 m en forêt et en milieux ouverts pourvu qu'il y ait des blocs pour refuge. Source : Parc national des Ecrins
La répartition du lièvre variable, limitée aux massifs alpins, est liée a son histoire. Il y a 20 000 ans, il est apparu en marge des glaciers et les a suivis dans leur recul. C'est pour cela qu'il est qualifié de relique glaciaire. Depuis 2013, une étude est en cours au Parc national des Ecrins. L'analyse génétique et la géolocalisation de crottes collectées sur un itinéraire parcouru en ski en hiver, permet entre autres d'estimer la population, l'utilisation de l'espace et d'éventuelles hybridations avec le lièvre d'Europe. Un tel croisement pourrait aboutir à la disparition du blanchon. Source : Parc national des Ecrins
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Lepus hibernicus Bell, 1837 | Lepus lutescens |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles