Lézard des murailles

Podarcis muralis (Laurenti, 1768)


  • 14
    observations

  • 2
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    2016

  • Dernière observation
    2020
Delestrade Anne - Laigle Idaline - Lechocard Toto - Van Velzen Simone

Informations sur l'espèce

Dans les Ecrins, ce petit lézard méridional gris ou marron peut être confondu avec le lézard vivipare. Il s'en distingue par une tâche noire à l'insertion des pattes. On le trouve, jusqu'à 2 500 m d'altitude, en divers milieux naturels bien exposés au soleil mais également en zones anthropisées. Source : Parc national des Ecrins
Avec 6 sous-espèces recensées du nord de l'Espagne jusqu'aux Flandres, le lézard des murailles semble actuellement en expansion vers le nord. Les voies de chemin de fer ont permis une progression de la colonisation grâce à des aménagements constituant des habitats favorables. Source : Parc national des Ecrins
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Clapiers d'épierrement | Dalles rocheuses | Eboulis | Falaises de basse et moyenne altitudes | Fossés et canaux | Fourrés de saules et d'aulnes | Friches et broussailles | Haies et talus | Landes montagnardes et subalpines | Landines de haute altitude | Lisières et clairières | Litière forestière et humus | Mélèzins | Moraines | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes | Reposoirs des troupeaux domestiques | Rives de sable et galets | Rochers embroussaillés | Sols des milieux ouverts | Vergers et vignes
Européenne méridionale
Lacerta incerta Terentjev, 1923 | Lacerta lateralis Merrem, 1820 | Lacerta maculata Daudin, 1802 | Lacerta muralis (Laurenti, 1768) | Seps muralis Laurenti, 1768

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles