Biodiv'Mont-Blanc, l'atlas de la flore et de la faune du CREA Mont-Blanc

Le CREA Mont-Blanc recueille des données faune et flore sur le massif du Mont-Blanc depuis 2015. Celles-ci sont utilisées pour mieux connaître les effets des changements climatiques sur les espèces sur massif..

Les observations sont réalisées par les scientifiques du CREA et par des naturalistes bénévoles. Elles sont affichées en temps réel sur cet atlas. Vous pouvez ainsi suivre l'état des connaissances sur ce territoire.


Generic placeholder image

Fiches espèces

Retrouvez la fiche de chaque espèce avec leur carte des observations, leur répartition altitudinale et mensuelle, ainsi que des descriptions, photos, vidéos, audios et liens complémentaires

Exemple »

Generic placeholder image

Fiches communes

Découvrez les espèces observées sur chaque commune de l'espace Mont-Blanc et affichez leurs observations sur la carte de la commune.

Exemple »

Generic placeholder image

Galerie photos

Découvrez les photographies des différentes espèces.

Parcourir »


GeoNature-atlas.
Dans la constellation de l'opensource.

Biodiv'Mont-Blanc utilise l'outil GeoNature-atlas développé par le Parc national des Écrins et publié sous licence libre. Il est ainsi transférable librement à d'autres structures qui souhaitent partager leurs observations naturalistes en se basant sur les référentiels nationaux de l'INPN.

Téléchargez la fiche de présentation de GeoNature-atlas pour en savoir plus.

Il fait partie d'un ensemble d'outils développé par le Parc national et ses partenaires, pour pouvoir saisir, gérer et traiter les données des différents protocoles (http://geonature.fr).

« Nos outils sont pensés, dès le départ, pour pouvoir être déployés par d’autres structures dans des contextes différents. Pour cela, l’accent est mis sur des développements génériques et sur la publication de l’outil sous licence libre pour en faciliter l’utilisation par d’autres ».

- Camille Monchicourt, responsable du système d’informations au Parc national des Ecrins

En effet le Parc national des Ecrins a entrepris depuis une dizaine d'années, de migrer son système d'informations vers des outils open source.
Les logiciels libres (dont le code source est ouvert, accessible et modifiable par qui le souhaite) permettent une plus grande modularité et interopérabilité des outils et des données, en plus de faciliter la mutualisation et de réduire les coûts liés aux licences.

C'est pourquoi le parc national a aussi souhaité que les outils qu'il développe pour ses propres besoins soient eux-aussi publiés sous licence libre.
En 2011, le Parc national des Ecrins a conçu et publié sous licence libre l'application Geotrek pour gérer et valoriser les sentiers. Elle est aujourd'hui utilisée par une quarantaine de structures en France qui l'ont faite évoluer à leur tour, entrainant ainsi d'importantes mutualisations des ressources publiques.
Pour en savoir plus, lire "Geotrek, l’avènement d'une communauté d'utilisateurs".

* Un logiciel Opensource est un programme informatique dont le code source est distribué sous une licence dite « libre », permettant à quiconque de lire, modifier ou redistribuer ce logiciel.


Réseaux d'observateurs.
Faisceaux de connaissances.

Le CREA Mont-Blanc fait partie d'un réseau de collecte de données naturalistes. Il contribue ainsi à enrichir des bases de données thématiques mises à disposition tant des spécialistes que du public.

Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)

Sur le site consacré à l'INPN (Muséum national d'histoire naturelle), on retrouve les données du CREA parmi les 30 millions collectées sur l'ensemble du territoire national et agglomérées dans cet inventaire national.
Le Muséum national utilise ces informations pour réaliser des synthèses aux échelles nationales et internationales.
Cette démarche permet d'inscrire les enjeux environnementaux dans les politiques nationales et européennes.

Le pôle d'information flore et habitats (PIFH)
Sur ce site qui permet de saisir et de consulter une masse de données très importante, des synthèses des patrimoines flore et faune de la région par commune et par maille sont disponibles.

Conservatoire botanique national alpin (CBNA)

Le site du Conservatoire botanique national alpin offre pour toute son aire d'agrément (Alpes et Ain : 04-05-01) les données relatives à la flore et aux habitats.

Voir aussi le SI Flore national et Tela Botanica.